La course à la raison d’être

Il est bien plus puissant et moins fatiguant d’attirer les choses à soi par la personne que l’on est, plutôt que de forcer le destin par ce que l’on fait ou la personne qu’on voudrait tant être.

Avez-vous l’impression que tout va trop vite et que vous courez après votre destinée qui sans cesse vous échappe à la manière du sable qui file entre les doigts ?Une quantité incroyable d’informations et d’évènements saturent votre quotidien et pourtant, vous ressentez parfois une sensation de vide à l’intérieur Etonnamment, plus vous faites de choses et moins vous avez l’impression d’être. Or, tout part d’abord de l’être. Vous arrive-t-il de vous sentir coupé de vous-même ou du monde et de chercher le but de votre existence? 

Si votre vie est en apparence riche de contenu mais que vous n’y voyez parfois pas de sens, c’est que vous n’avez probablement pas encore trouvé votre raison d’être. Trouver votre raison d’être c’est savoir ce pourquoi pour êtes nés. C’est découvrir votre passion, votre mission. C’est la raison qui vous fait vous lever tôt le matin avec le sourire et qui vous fait oublier tout le reste. C’est votre moteur, une conviction et joie profonde qui donne un sens à tout ce vers quoi vous tendez, jour après jour.  Quoique vous fassiez, si vous êtes alignés avec votre raison d’être, votre vie sera riche, pertinente et pleine de sens. Vous allez trouver votre chemin et il sera cohérent avec vos valeurs.

Toutefois, cette démarche d’introspection peut s’avérer être laborieuse. En effet, elle va vous poussez à vous posez des questions nouvelles, à sortir de votre zone de confort, à remettre en questions vos habitudes et vos schémas de pensées actuels. Cette quête de sens, cette recherche de la fameuse « raison d’être » peut donc se révéler épuisante, bien que louable. La quête de sens peut en effet se transformer en une course vers la meilleure version de vous-même. Qui suis-je? Mais surtout: qui suis-je en mieux? Ce qui laisse s’immiscer en nous un sentiment d’insatisfaction par rapport à ce qui EST et à QUI nous sommes déjà.

Et quand on sait que le mieux est l’ennemi du bien, on peut facilement imaginer que cette course à la recherche de Soi qui part d’un bon sentiment, ne se dirige peut-être pas toujours dans la bonne direction.

Je m’explique :

Je connais beaucoup de personnes qui sont actuellement en “burn out de développement personnel”. En voulant trop se trouver, beaucoup se sont perdus. C’est comme si on capitulait face à la meilleure version de soi-même qu’on voudrait être. On se force à trouver rapidement un sens à notre vie alors que ce processus d’éclosion prend son temps. Nous nous mettons un tel stress à « devenir meilleur », que nous avons oublié que nous sommes DEJA la meilleure version de nous-mêmes, que cette version va évoluer et le drame est que nous n’en avons pas conscience. La vie est parfaite, de même que nous sommes parfaits à chaque instant. Comment imaginer que la VIE, cette énergie, ne soit pas parfaite??!? Si ça ne devait pas être, ça ne serait pas. Voilà tout.

Et de savoir que tout est parfait à chaque instant, ça m’a personnellement permis de lâcher prise, de me dire que l’univers prend soin de moi, que je suis portée et que je ne suis pas seule. Ceci m’a permis d’avoir une grande confiance en la vie. C’est à partir de mon centre, de cette conviction, que je créé et reste en mouvement. Trouver sa raison d’être est un chemin, c’est quelque chose qui doit croître et évoluer. Ne tombez pas dans le piège de ne passer à l’action que si vous avez trouvé avec certitude votre passion. Bougez, avancez, osez et le reste se découvrira à vous.

Au lieu de vouloir forcer les choses, laissez-les venir à vous. Il est en effet bien plus puissant et moins fatiguant d’attirer les choses à soi par la personne que l’on est, plutôt que de forcer le destin par ce que l’on fait ou la personne qu’on voudrait tant être. Ma raison d’être n’est plus de devenir à tout prix la meilleure version de moi-même et d’exploiter sans cesse mon plein potentiel, mais d’accepter pleinement ce qui est et qui je suis à chaque instant et de savoir que cet espace constitue un point de départ et va grandir. En acceptant ce qui EST, je créer la porte pour l’expansion et donc implicitement un futur en parfait alignement avec qui je suis. C’est ce processus qui nous rend meilleur à chaque instant, pas le but en soi.   

Le problème n’est pas tant la recherche de sa raison d’être, au contraire, mais de mettre trop le focus sur cette chimère du Soi encore non réalisé, qui réussi finalement à occulter la personne que nous sommes à l’instant T. C’est un leurre que de mettre son énergie à créer quelque chose hors de nous, sans d’abord reconnaître et accepter pleinement la nature de qui nous sommes à chaque instant. Au même titre qu’on ne construit rien de solide sur des sables mouvants.

Gardez en tête l’idée de trouver votre moteur mais laissez-vous sans cesse inspirer par la personne que vous êtes déjà, c’est ça votre vrai moteur. Acceptez-vous comme vous êtes et partez de là pour vous expandre. Revenez d’abord à vous et à vos fondements pour ensuite vous réaliser à partir de là. C’est dans les moments en soi insignifiants que se trouve la vraie VIE!!! Chaque moment EST la vie. Nous n’avons pas besoin de FAIRE quelque chose pour vivre: nous vivons déjà!

Si vous voulez travailler sur la force d’être Soi, l’alignement esprit, corps, coeur ou sur votre raison d’être, je vous propose de me rejoindre dans mes séminaires ou à réserver une séance privée 

En savoir plus
2019-10-30T18:39:50+00:00